16 - Jardin de Langel

Armissan (Aude)

Le Jardin est l’exemple type des jardins des anciens domaines viticoles qui à la fin du XIXe siècle souhaitaient montrer leurs richesses et opulence. Dessiné à la même époque que le parc du Château d’Armissan, il couvre une superficie de 5.000 m². Le jardin a conservé les végétaux et arbres de ce temps. Sa rocaille l’inscrit dans la tradition des jardins dits "au naturel". La nature y est présente à travers différentes espèces végétales : chêne-vert, arbousier... Il jouit d’une situation privilégiée : au pied du Massif calcaire de la Clape, sa réserve en eau est abondante… Puits, bassin, lavoir et noria témoignent d’un système hydraulique ingénieux et fragile en partie en activité. Aujourd’hui, les propriétaires veillent sur cette richesse. Leurs pratiques et méthodes de jardinage sont chaque jour plus naturelles… "La nature reprend ses droits" dans ce jardin entouré par la marée des vignes, les oliviers et la garrigue. Les animations du jardin ont reçu le label « marque parc ».

Jardin privé, paysager, historique, familial.

Situé en zone Natura 2000

Activités écologiques : amendement organique (fumier, écorce, sol couvert de broyat végétal), lutte contre les pucerons (purin d’orties, savon de Marseille…). Utilisation de purin de prèle.
Production d’huile d’olive (biodynamie).

Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel
Jardin de Langel