46 - Un jardin caché dans la ville

Montpellier (Hérault)

Créé au XVIIIe siècle, le jardin est agrémenté d’un buffet d’eau, décoré du visage et des attributs de Neptune sur un décor de roseaux. Cette fontaine adossée alimente en eau le petit bassin aux dauphins rieurs qui se déverse plus loin, dans le grand bassin rond. La terrasse surplombe une partie boisée, où lauriers et micocouliers se côtoient : espace romantique avec ses bancs de pierre et sa colonne qui, selon l’esprit du début du XIXe siècle, incitait à la rêverie. Ce petit havre de paix rempli de chants d’oiseaux, au cœur même de la ville abrite aussi des espèces rares : un buis de Corse (ou des Baléares) aux larges feuilles et des filaires, espèce de la forêt primaire, appelés aussi arbres des amoureux.

Classé au titre des Monuments Historiques.

Jardin privé, historique.

Accès handicapés prévu en partie

Un jardin caché dans la ville
Un jardin caché dans la ville
Un jardin caché dans la ville
Un jardin caché dans la ville